Règles Tout savoir sur le mouvement

Principe général du mouvement

Pour les collègues titulaires d'un poste à titre définitif (TD) et participant au mouvement :

En cas de non satisfaction au mouvement, le maintien dans l'école est automatique pour les enseignants affectés à titre définitif.

Vous ne devez donc en aucun cas solliciter votre propre poste parmi vos vœux (sauf en cas de mesure de carte scolaire).

1er cas : vous obtenez satisfaction.

Vous devenez alors titulaire à titre définitif de votre nouveau poste.

2nd cas : vous n'obtenez pas satisfaction.

Vous restez donc titulaire à titre définitif de votre poste actuel.

 

Pour les collègues actuellement nommés à titre provisoire (TP), les victimes d'une fermeture de leur poste et les stagiaires :

1er cas : ils obtiennent satisfaction.

Ils deviennent alors titulaires à titre définitif de leur poste si la nature du poste le permet. Certains postes nécessitent une qualification particulière pour être nommé à titre définitif (postes de direction, postes d'enseignant spécialisé...).
La nomination sur un poste de direction impose, par exemple, d'être inscrit sur la liste d'aptitude des directeurs. Sans cette inscription, vous pouvez obtenir ce poste au mouvement mais à titre provisoire, c'est-à-dire uniquement pour l'année scolaire 2018 / 2019.

2nd cas : ils n’ont pas d’affectation à l’issue du mouvement.

Ces enseignants ne pourront pas formuler de nouveaux vœux pour obtenir une affectation. Par contre, ils devront compléter la fiche de recensement  afin d'indiquer leurs préférences pour l'année scolaire à venir (implantation géographique, poste entier ou fractionné, ASH ou non...) : à télécharger ici.

Les services administratifs de la DSDEN77 procéderont à l'affectation à titre provisoire de ces collègues, en dehors de la présence des représentants des personnels sur des postes vacants ou sur des associations de service (postes fractionnés)

Comme chaque année et plus encore cette année avec la suppression du placement en circonscription, le SNUipp-FSU 77 est intervenu à de nombreuses reprises pour dénoncer ce mode de fonctionnement qui ne permet plus d'élaborer des stratégies différentes entre mouvement pour obtenir un poste à titre définitif et placement pour obtenir un poste à titre provisoire.