ACTION EN COURS NON à la Loi Blanquer ! Notre école n'est pas le collège. Protégeons-là. J'écris au ministre en 2 clics.

Saisie des voeux

 Saisie des voeux :


La saisie des voeux se déroule en une étape pour les participants facultatifs (titulaires d’un poste) et deux étapes pour les participants obligatoires :


- L’étape commune aux deux catégories de participants, facultatifs et obligatoires :

Elle reprend les bases du mouvement principal classique : jusqu’à 30 voeux (voeux précis et voeux géographiques) peuvent être saisis. Tous les postes sont publiés, soit vacants, soit susceptibles de l’être. Un enseignant ne peut pas demander son propre poste (s’il en est titulaire à titre définitif) : cela entraîne l'annulation de son voeu. Si d’autres voeux sont formulés à la suite de ce voeu caduc, l’enseignant peut perdre son poste d’origine.


Un enseignant qui obtient (hors mesure de carte scolaire) un poste de nature différente dans son école ne bénéficie pas de l’ancienneté acquise sur le poste précédemment occupé dans l’école.


Les participants obligatoires ont tout intérêt à formuler les 30 voeux auxquels ils ont droit et, parmi ces voeux, un maximum de voeux géographiques, plus larges que les voeux précis.


- L’étape propre aux participants obligatoires :


Elle consiste en la saisie de voeux larges (jusqu’à 30 voeux, soit le nombre de zones infradépartementales) qui couvrent les postes offerts sur le premier écran et restés vacants. La saisie d’au moins un voeu large est obligatoire.


La saisie des voeux larges permet d’accéder ensuite à la saisie des voeux précis et géographiques ci-dessus.


 Traitement des voeux :
Les voeux saisis dans l’étape commune sont traités en premier, pour une nomination à titre définitif si le poste ne nécessite pas de prérequis (titre, habilitation, avis…).
Si aucun de ces voeux n’est satisfait, les participants facultatifs sont maintenus sur leur poste et les participants obligatoires passent à l’étape suivante.

La seconde étape consiste au traitement des voeux larges des participants obligatoires. L’affectation se fait, toujours par ordre de barème, en calculant la distance entre le premier voeu précis formulé et les postes vacants de la zone.


La nomination est à titre définitif si le poste ne nécessite pas de prérequis (titre, habilitation, avis…). Une troisième étape concerne les participants obligatoires qui n’ont eu aucun voeu satisfait à l’issue des deux premières étapes. La nomination est à titre provisoire.


Cette étape ne comprend aucune saisie de voeux. L’algorithme examine les postes restés vacants par ensemble de natures de supports/spécialités (MUG (Mouvement Unité de Gestion) ; cf. § « voeux larges ») dans chacune des zones infra-départementales les unes après les autres, selon un ordre de priorité déterminé par l’administration : l’algorithme examine d’abord les postes restés vacants dans le 1er MUG, zone infra-départementale après l’autre, puis passe au 2nd MUG et ainsi de suite jusqu’à trouver un poste vacant.