ACTION EN COURS NON à la Loi Blanquer ! Notre école n'est pas le collège. Protégeons-là. J'écris au ministre en 2 clics.

POSTES S'y retrouver dans la jungle des différents postes du mouvement

slider3

POSTES AVEC ENTRETIEN

Attention ! La candidature sur ces postes est très ... encadrée ! Il faut envoyer un CV, une lettre de motivation et la fiche de candidature officielle au pôle 1er degré pour pouvoir passer les entretiens !

Suite aux entretiens, la commission :

  - Donne un avis favorable ou défavorable pour les "postes à exigences particulières"

  - Classe les participants par ordre de priorité pour les "postes à profil".

Les postes à exigences particulières :

  - Directions en REP/REP+

  - Directions à décharge totale

  - Postes à l'école la Miranda de Perpignan

  - Classes relais

  - Postes CASNAV (coordo, UPS, UPE2A)

  - Poste responsable de ressources

  - Poste EMALA

  - Postes ERUN

  - Postes de CPC (généraliste et EPS)

  - Poste coordonnateur AVS

  - Poste CDOEA

  - Poste "autisme" (maternelle Le Soler et élémentaire Toulouges)

  - Postes à la prison

  - Poste MDPH

  - Poste à l'hôpital enfants malades

  - Poste en Maison Départementale des Personnes Handicapées

  - Postes ULIS TED (écoles d'Alembert 1 et d'Alembert 2 de Perpignan)

Ces postes sont attribués au barème parmi les collègues déjà en poste et ceux qui sont inscrits sur la liste d'aptitude.

La liste d'aptitude 2019 est valable 3 ans.

Attention ! Si un de ces "postes à exigences particulières" reste vacant, un nouvel appel à candidature sera publié après la CAPD du 24 mai (avec entretiens). Surveillez donc les appels à candidature, même après les résultats du mouvement !

Les postes à profil :

  - Postes de coordonnateur REP/REP+

  - Poste de délégué USEP

  - Postes de conseiller pédagogique départemental

Attention (bis) ! Il faut absolument avoir passé l'entretien et demandé ce poste au mouvement informatisé en voeu n°1.

Ces postes sont attribués en fonction du classement établi par la commission lors de l'entretien. 

Le SNUipp-FSU 66 a fortement dénoncé ces nouvelles méthodes de gestion des personnels, qui ne sont pas faites pour garantir la transparence dans les différentes opérations du mouvement.