Les différents types de poste

LES POSTES D'ADJOINT·E·S

-Adjoint·e maternelle (sur SIAM: Enseignant classe préélémentaire)

-Adjoint·e élémentaire (sur SIAM: Enseignant classe élémentaire)

Attention : Les postes d'ajoint·e·s en école primaire notifiés comme maternelle ou élémentaire lors du mouvement n'assurent pas d'avoir un poste correspondant au niveau de classe de l'intitulé de poste obtenu. 

 

LES POSTES DE TITULAIRES DEPARTEMENTALES

Les postes appelés "TDEP" (Titulaire départemental sur SIAM), constitués d'un support principal pérenne (décharge de direction) à 25% ou 50% auquel sont associés des compléments de temps partiel et autres décharges, soit au sein d'une même école, soit répartis sur 2, 3 ou 4 écoles dans un rayon maximum de 15 km, peuvent être pourvus à titre définitif.

Seul le support principal apparait au mouvement. La constitution de ces postes sera connue fin juin et publiée sur le site de la direction académique.

La configuration est susceptible d'être révisée chaque année.

 

LES POSTES DE REMPLACANT·E·S

Chaque poste de remplaçant est rattaché à une école. Des frais de déplacement (ISSR) existent entre l'école de rattachement et l'école où on remplace.

ATTENTION

Les enseignant·e·s sollicitant un poste de remplaçant·e devront, au préalable, consulter la liste des écoles de rattachement correspondant aux :

  • postes « Titulaire Secteur» (T.R.S.) dont le rayon d'action s'étend prioritairement sur une circonscription et qui sont gérés par l'IEN.

ROLE: remplacements de tout type de congés

 

  • postes « Titulaire Remplaçant Brigade » (T. R. BD) dont le rayon d'action s'étend sur le département et dont les affectations sont gérées par la direction académique. Tous ces titulaires mobiles sont affectés sur une école de rattachement.

ROLE:

- remplacements des formations ASH (moitié de l'année)

- remplacements des autres formations ( 1 ou quelques jours)

- remplacements de tout type de congés

 

  • postes « Remplaçant Brigade ASH » (RE.BRIG.ASH) : le rayon d’action est départemental et sont gérés par la direction académique.
  • postes « Titulaire remplçant ZIL » (TRS REP+) : l’enseignant fait partie d’un pôle d’enseignants T.R.S REP+ dont la mission est d’intervenir dans l’ensemble des écoles des deux REP+ selon un calendrier qui lui est fourni par l’IEN pour remplacer les enseignants pendant les 18 demi-journées consacrées au travail en équipe. Son emploi du temps est géré par l’IEN de sa circonscription de rattachement. Les remplacements sont assurés dans tous les niveaux de l’école primaire : de la TPS au CM2 et également en ULIS. Les journées qui s’avèreraient non utilisées pour la mission principale décrite ci-dessus seront consacrées au remplacement d’absences diverses dans le REP+, ou dans un REP de proximité ou enfin dans une commune voisine.
  • postes « titulaire remplaçant enfants du voyage » (dans les "spécialités" des titulaires secteur dans SIAM)

Les nécessités de service peuvent occasionnellement amener un remplaçant rattaché à une circonscription à assurer un remplacement dans une autre
circonscription.

 

LES POSTES A PARTICULARITES

LES POSTES : adjoints EGPA (SEGPA EREA), coordonnateur ULIS collège, postes à profil (coordonnateurs MDPH, enseignants-référents, coordonnateur pôle ressources AESH, CDO).


Les demandes des enseignants sont examinées dans l'ordre suivant :


1- Les demandes des enseignants titulaires du diplôme correspondant avec le module de professionnalisation ou le module d’approfondissement correspondant
2- Les demandes des enseignants titulaires du CAPPEI détenant une certification avec un module de professionnalisation ou un module d’approfondissement différent de celui du poste. Ils sont nommés à titre définitif.
3- Les demandes des enseignants qui achèvent leur formation CAPPEI
4- Les demandes des enseignants qui partent en formation CAPPEI (nomination à titre provisoire)
5- Les demandes des enseignants non titulaires du CAPPEI (nomination à titre provisoire)

 

LES POSTES G


Seuls les enseignants titulaires du CAPPEI peuvent postuler sur les postes RASED G

 

LES POSTES DE MAITRE FORMATEUR


Dans la phase principale du mouvement, les demandes des postes de maître formateur sont examinées dans l’ordre suivant :
1- Les demandes des enseignants titulaires du CAFIPEMF,
2- Les demandes des enseignants non titulaires du CAFIPEMF.

Ces candidats seront nommés à titre provisoire et n’exerceront pas les fonctions de maître formateur.


LES POSTES DE DIRECTION


Phase principale : les demandes de postes de direction sont examinées dans l'ordre suivant :
1- Les demandes des personnes inscrites sur la liste d’aptitude
2- Les demandes des personnes non inscrites sur la liste d’aptitude.

Elles seront nommées à titre provisoire. Elles n’exerceront pas obligatoirement les fonctions de direction. En concertation avec le conseil des maîtres, un adjoint est désigné par le directeur académique pour assurer l’intérim de direction.

Si vous obtenez un de vos voeux sur un poste de direction et que vous n'avez pas la liste d'aptitude, l'administration mettra un document en ligne ultèrieurement afin que votre IEN donne son avis.

 

LES POSTES DE CHARGE D’ECOLE


L’enseignant, affecté à titre définitif sur un poste de chargé d’école, perd le caractère définitif de son poste en cas d’ouverture d’une deuxième classe et doit participer obligatoirement au mouvement.
Il bénéficie alors d’une bonification de 700 points sur le poste d’adjoint de l’école.

Par ailleurs, s’il est titulaire de la liste d’aptitude de directeur, il bénéficie également d’une bonification de 700 points sur le nouveau poste de direction de l’école.

 

LES POSTES SPECIFIQUES

1) Postes à exigences particulières et requérant la détention d’un titre ou diplôme :

 

− poste de direction (liste aptitude directeur)
− poste de direction d’école d’application (liste aptitude directeur école d’application)
− poste en ITEP (CAPPEI)
− faisant fonction de directeur adjoint de SEGPA (CAPPEI)
− poste à l’unité éducative d’activités de jour (UEAJ) (CAPPEI)
− coordonnateur pédagogique : IME, ITEP, 2SAI (CAPPEI)
− poste ULIS école Molière Orléans (CAPPEI)
− poste de Maître Formateur (CAFIPEMF)

 

2) Postes à exigences particulières ne requérant pas la détention d’un titre ou diplôme :

− Enseignant Référent aux Usages du Numérique
− section internationale

Ces postes font l’objet d’un entretien devant commission afin d’évaluer les compétences du candidat sur ces types de postes dès la phase principale.


Attention : ces mêmes postes ne sont pas ouverts aux néo-titulaires 1ère année.

3) Postes à profil

− poste de conseillers auprès de l’IA-DASEN
− poste de conseiller pédagogique
− poste de coordonnateurs REP/REP+
− poste enseignant ressource sciences
− poste enseignant ressource TSA
− coordonnateur pédagogique CMPP
− poste enseignant référent ASH
− poste UEMA (Unité Enseignant Maternelle Autiste)
− poste MDA-MDPH
− poste CEF (centre éducatif fermé)
− poste CASNAV
− poste chargé de mission AEBS (aide aux élèves à besoins spécifiques)
− poste coordonnateur PIAL (Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés)
− poste de direction de l’école primaire Molière Orléans


Ces postes qui requièrent la détention de titres ou diplômes ou compétences ou expériences particulières font l’objet d’un appel à candidature et d’un entretien devant une commission dès la phase principale.
Les demandes devront être accompagnées d’un CV et d’une lettre de motivation sur laquelle l’avis de l’IEN sera porté.

La sélection des candidats s’effectuera hors barème sur classement de la commission.

4) Commission d'entretien

Cette commission est constituée de 2 à 4 personnes :
- l'inspecteur adjoint au directeur académique des services de l’Éducation nationale ou son représentant
- un inspecteur de l'Éducation nationale
- un enseignant exerçant sur le même type de poste
- un représentant de la structure partenaire (associations, autres institutions…) le cas échéant.


L’avis de la commission est valable pour un seul type de poste. Les personnes qui souhaitent postuler sur différents types de postes spécifiques devront passer un entretien avec la commission concernée. L’avis de celle-ci portera sur la connaissance du candidat sur la fonction du poste.


L’avis favorable de commission est valable 5 ans à compter de la rentrée suivant l’entretien et est applicable à compter de la rentrée 2016.