NOUVEAUTES Les différents types de voeux mis en place par l'intervention de Blanquer.

LES VOEUX "MOB"

ATTENTION! PIEGE A C...

 

Les vœux "MOB" sont obligatoires pour les personnes sans affectation à titre définitif ou dont le poste est supprimé par mesure de carte scolaire. Mais il ne leur sont désormais plus réservés. Tout·e candidat·e au mouvement peut formuler un voeu "MOB", y compris celles et ceux qui n'y sont pas obligé·es (mais nous le leur déconseillons formellement!!!)

 

 

Un vœu "MOB" est un vœu sur une « zone infra-départementale » (5 zones, cf carte) combiné avec un type de poste ( 3 possibles : enseignement, remplacement, ASH). 5 zones, 3 types de postes: 15 possibilités

Une fois le voeu formulé, vous aurez ensuite la possibilité d'ordonner votre ordre de préférence dans tous les postes concernés. Attention, cett opération pourrait être très chronophage! N'attendez pas la dernière minute!

Si vous obtenez un poste par un vœu "MOB" que vous avez formulé, vous l’obtenez à titre définitif quel que soit le poste obtenu (sauf si vous n’avez pas la certification requise pour certains postes , par exemple en ASH).

Mais ATTENTION, pour les personnes qui sont dans l'obligation de formuler ces voeux, si vous n’obtenez pas satisfaction avec le ou les vœux "MOB" au·x·quel·s vous avez postulé, et c’est là où le bât blesse, ensuite vous serez affecté à titre provisoire pour l’année sur n’importe quel autre poste du département ET le logiciel essaiera de vous affecter selon un ordre prédéfini par le DASEN.

Au jour où nous écrivons ces lignes, le DASEN n'a toujours pas rendu son arbitrage sur quel sera cet ordre.


Si vous n’obtenez rien vous serez affectés arbitrairement par la DSDEN sur une des trois zones en tant que Titulaire de secteur.

Il s'agit donc de soupeser avec soin entre faire peu de voeux "MOB" et courir le risque de se retrouver dans une zone géographique très éloignée de ce que vous souhaitiez, ou en faire beaucoup (sur les 15 possibles), pour classifier vos priorités, mais se retrouver à titre définitif sur un poste dont il risque d'être difficile de sortir (et en faisant s'éteindre toute possibilité de recours).

Pour le SNUipp-FSU 71, cette situation est inacceptable, dans la mesure où elle laisse le choix entre solliciter une affectation non-souhaitée ou se voir soumis à ce qui ressemble beaucoup à une affectation d'office. L'objectif pour le ministre est de toute évidence d'avoir le plus de personnes possible affectées à titre définitif dès la première phase du mouvement, donnant par là-même l'impression que le mouvement "Blanquer" fonctionne mieux que ce qui existait précédemment. Il s'agit en fait d'appliquer des méthides managériales au mépris des droits des personnels.

zone infra