COMMENT CA MARCHE ?

Qui participe au mouvement ?

Participation facultative

  • - Tout enseignant nommé à titre définitif qui souhaite changer de poste, s’il n’obtient aucun des postes demandés, il reste sur son poste (pas besoin de le mettre sur la liste des voeux).

Participation obligatoire les collègues :

  • - Affectés à titre provisoire (TP)
  • - PES (professeurs des écoles stagiaires nommés à la rentrée 2017)
  • - Intégrés dans le département
  • - Stagiaires CAPPEI du 01/09/2017 au 31/08/2018
  • - partant en stage CAPPEI au 01/09/2018
  • - Réintégrés après détachement, disponibilité, congé parental et congé longue durée sans poste réservé
  • - Faisant l’objet d'une mesure de carte scolaire

tout savoir sur LES RÈGLES DU MOUVEMENT

La participation au mouvement se fait par internet via l'application SIAM sur i-Prof.

Le mouvement se déroule en une phase principale et deux procédures d’ajustement :

ATTENTION : UNE SEULE SAISIE POUR LES TROIS PHASES DU MOUVEMENT !

Phase principale en avril : elle concerne tous les personnels stagiaires et titulaires.

L’affectation est à titre définitif dans la plupart des cas (sur tout poste d’adjoint, fractionné, classe unique) et si vous avez les conditions requises sur les postes spécialisés, sur les directions, sur les postes de maîtres formateurs.
Si vous ne répondez pas à ces conditions (CAPPEI, CAPA-SH, liste d’aptitude direction, CAFIPEMF), l’affectation se fait à titre provisoire.

On ne peut obtenir à cette phase que les postes ou les secteurs demandés.
Les collègues qui n’obtiennent pas satisfaction sur leurs vœux sont maintenus sur leur poste s’ils l’occupaient à titre définitif.
S’ils étaient à titre provisoire, leurs vœux sont réétudiés obligatoirement à la 2ème phase, puis à la 3ème phase si nécessaire. Dans ce cas, il y a extension géographique des vœux.

Les participants au mouvement peuvent effectuer 30 vœux.
Chaque vœu est traité du premier au dernier dans l’ordre préférentiel que vous avez déterminé.

L’affectation se fait selon le barème des postulants. En cas d’égalité de barème, les critères pour départager sont l’ancienneté générale des services, le nombre d’enfants puis la date de naissance.
Les PES doivent faire 5 vœux de regroupement de communes distincts.
Attention à la rédaction de vos vœux car c’est à partir de ceux-ci que seront faites les phases d’ajustement. N’hésitez pas à nous contacter.

Phases d’ajustement en juin et en août : Ces phases ne concernent que les personnels restés sans poste à l’issue de la 1ère phase.

  • La 2ème phase est informatisée : il y a pour cette phase essentiellement des nouveaux postes fractionnés (décharges autres que direction et temps partiels) et des postes devenus vacants (retraite, dispo, exeat...). Pas de nouvelle saisie de voeux ! Ils seront attribués uniquement par le biais des vœux géographiques en Ecole élémentaire ou Ecole maternelle et obtenus à titre provisoire. De ce fait, un enseignant n’ayant pas fait de vœux sur des postes fractionnés peut être affecté à l’ajustement sur ce type de support (d'où l'intérêt d'élargir les voeux si la participation au mouvement est obligatoire)
  • La 3ème phase  est manuelle et est entièrement prise en charge par l’administration. Les postes vacants seront attribués en fonction des vœux géographiques formulés lors de la 1ère phase puis par extension si nécessaire. En cas de situation particulière, informez-en l'IA et mettez-nous en copie.

 


Les vœux géographiques

En plus des postes précis sur une école que vous souhaiteriez obtenir, vous pouvez postuler sur des vœux géographiques regroupement de communes (voir liste à paraître dans la note de service), commune, secteur ou département.

En choisissant un vœu géographique, vous postulez sur l’ensemble des établissements du secteur.
Vous avez la possibilité de spécifier une catégorie de postes (élémentaire, maternelle, direction, remplacement, …).
Attention aux écoles primaires sur lesquelles vous pouvez arriver indifféremment en élémentaire ou en maternelle.

Les postes à profil
Un certain nombre de postes sont attribués en dehors des barèmes, sur entretien, en fonction « du mérite » des candidats.
Le SNUipp-FSU, s’il ne nie pas la spécificité de certains postes, dénonce la multiplication de ces postes dits « à profil » et a réussi à en limiter le nombre par ses interventions en CAPD. Un calendrier spécifique et la liste de ces postes sont sur le site de l’Inspection Académique.

Depuis plusieurs années, le nombre de vœux est limité à 30, les vœux géographiques sont imposés à certains et il n’y a plus de saisie pour la 2ème phase. Ces modifications des règles du mouvement ont provoqué un fort mécontentement en raison de la complexité des nominations par le biais des vœux géographiques, du manque de transparence et de l’inéquité des phases d’ajustement.

Pour le SNUipp-FSU l’affectation sur un poste définitif ne peut se faire que sur un poste choisi par le collègue, ce qui n’est pas le cas pour les nominations sur n’importe quel poste d’une zone géographique.
Le SNUipp-FSU continue de réclamer la possibilité de formuler des vœux pour une seconde phase.
II continue aussi de dénoncer l’impossibilité d’exercer à temps partiel pour tous les collègues.

Au-delà de cette revendication, nous avons obtenu certains aménagements positifs pour favoriser les nominations à titre définitif :

- possibilité de postuler dès la première phase sur des postes fractionnés en partie pérennes
- collègues en congé parental qui conservent leur poste

Les collègues affectés sur un poste dit "non compatible" (directeurs, remplaçants...) avec un temps partiel de droit se verront  affectés durant la période d’exercice à temps partiel sur un poste compatible avec leur quotité de service. Cette affectation sera prononcée en phase d’ajustement.

Le SNUipp-FSU continuera d’intervenir à tous les niveaux pour que l’intérêt des collègues soit respecté. N’hésitez pas à nous contacter.

Les postes bloqués
Des postes seront encore bloqués cette année pour les futurs PES (moins nombreux cette année que l'an dernier)