Règles Tout ce qu'il faut savoir et que l'administration ne vous dira jamais.

Et après la phase principale...

Que se passe-t-il si vous n'obtenez rien à la phase principale ?

Il n'y a qu'une seule saisie de voeux pour le mouvement, malgré nos revendications pour un retour à une deuxième phase de mouvement.

- Si  vous êtes titulaire de votre poste à titre définitif, vous restez sur ce poste. Votre mouvement s'arrête là.


- Sinon, vous attendrez la phase d'ajustement de juillet, voire celle de septembre. Vous serez alors affecté sur un poste à titre
provisoire, en fonction d’une « fiche-navette » sur laquelle il faut classer par ordre de préférence des zones géographiques
(différentes des regroupements de communes tels que définis dans l’annexe 1 de la circulaire « mouvement »), ainsi que
les natures de postes (direction, adjoint, ASH…)

La fiche-navette est OBLIGATOIRE pour tous les collègues qui passent en phase d'ajustement.

Voir aussi "la fiche-navette" dans la rubrique "Outils".

A NOTER : si vous devez attendre la rentrée de septembre pour connaître votre affectation, vous serez affecté provisoirement
dans une école pour les jours de pré-rentrée et rentrée !

A SAVOIR : outre la fiche-navette, vous aurez la possibilité de postuler pour un poste de direction resté vacant, ou d’autres postes
particuliers restés vacants après la phase principale, en répondant aux divers appels à candidatures émis par la DSDEN après la phase principale du mouvement.


SURNOMBRES : certaines années, il se peut aussi que vous vous retrouviez en « surnombre » au mois de septembre. Les enseignants en surnombre sont alors affectés dans une circonscription, et ont du remplacement en attendant qu'un poste devienne vacant. Les surnombres ont en effet vocation à être nommés sur des postes vacants en cours d'année (suite à un congé parental, par exemple).