Postes spécialisés

Postes spécialisés

  • Pour la direction d’établissement spécialisé du 1er degré (IME, ITEP, SEGPA, Ecole d’application): pour être nommé à titre définitif, le collègue doit exercer actuellement les fonctions de directeur en titre ou être inscrit sur la liste d’aptitude correspondante.
  • Pour les postes spécialisés (sauf enseignant référent et enseignant détaché à la MDPH) : pour être nommé à titre définitif, il faut avoir la spécialisation correspondant au poste.

Sans spécialisation, on peut être nommé à titre provisoire (toujours selon la table des priorités contenues dans les modalités du mouvement).

 

Répartition des postes spécialisés:

ULIS école : 22 postes 

ULIS collège : 14 postes

UPE2A : 5 postes

Enseignants référents : 8 postes

Maître E : 27 postes

Adjoint SEGPA : 25 postes

Adjoint ITEP : 11 postes

Secrétaire MDPH : 1 poste

Coordonnateur AESH/PIAL : 2 postes

Scolarisation enfants du voyages : 1 poste

Classe relais : 3 postes

 

Un collègue titulaire d’un poste peut également demander par courrier à la DIPER après le 1er mouvement (date à venir...) d’expérimenter pour un an renouvelable un poste relevant de l’ASH resté vacant au mouvement principal.  

Maîtres-formateurs 

Pour un poste à titre définitif, il faut être titulaire du CAFIPEMF (y compris session 2021) ou du CAEAA. Sans ces qualifications, on peut obtenir un poste de maître-formateur à titre provisoire. Dans ces conditions le temps de décharge «d’application» n’est pas attribuée.
Les postes de décharges de maîtres-formateurs sont toujours donnés à titre provisoire et attribués en priorité aux titulaires du CAEAA ou du CAFIPEMF.