slider3

Cas des PDMQDC et des classes dédoublées REP/REP+

Quelques nécessaires précisions s'imposent :

 

Nous avons joint les services de l'administration afin de tirer au clair plusieurs situations :

-les 12 collègues PDMQDC de REP+ et REP redéployés cette année comme adjoint dans ces écoles pour assurer les dédoublements en CP n'ont pas besoin de participer au mouvement pour garder leur poste actuel. Ils peuvent s'ils le souhaitent participer au mouvement et bénéficier des 10 points de fermeture suite à la mesure de régularisation de carte scolaire dont leurs postes ont fait l'objet. Le fait de participer au mouvement ne leur fait pas perdre mécaniquement leur poste actuel. S'ils n'obtiennent rien ils peuvent y rester.

- postuler sur une école de REP ou de REP+ ne signifie pas, indépendamment des créations de postes pour assurer les dédoublements en CP et CE1, que l'on aura ces postes là. Simplement, les collègues arrivant dans les écoles de REP et REP+, avec les autres collègues dont bien sûr celle ou celui en charge de la direction, auront à se répartir les classes et définir ensemble qui ira où. Cette répartition est de la responsabilité de la directrice ou du directeur.

Extrait de la lettre hebdo n°22 de la DSDEN :

Mouvement des professeurs des écoles : information relative aux postes implantés au sein des écoles situées au sein du réseau de l'Education prioritaire (REP et REP+)


Les postes publiés vacants au sein des écoles REP et REP + sont en très grande majorité des postes en CP ou CE1 "100% réussite".


Votre attention est attirée sur le fait qu'à l'issue du mouvement, les personnels qui seront affectés dans ces écoles (comme tout PE qui arrive en tant qu'adjoint), pourront y occuper n'importe quel poste. Leur affectation ne préjuge en aucun cas de la classe qui leur sera confiée.


L'organisation pédagogique et les attributions de classes seront réalisées après un travail d'équipe au sein de l'école, piloté par le directeur, avec l'accompagnement de l'inspecteur de circonscription. Les professeurs des écoles en charge des classes de CP et CE1 seront de fait engagés dans la
formation académique dédiée.

- les collègues qui auront les classes de CP et CE1 dédoublés verront l'étiquetage de leur poste (actuellement adjoint élémentaire) modifié pour laisser apparaître sa particularité. Pour le SNUipp-FSU, cette modification ne devrait pas être. En effet, comme dans toutes les écoles, les collègues doivent pouvoir se répartir les classes sans que certain-e-s se voient imposer ceci et d'autres cela. Quoiqu'il en soit, et malgré les futures modifications d'étiquetage, l'ancienneté dans l'école pour chacun restera prise en compte.