Principe général du mouvement

Pour les collègues déjà titulaires d'un poste à titre définitif (TD)

Tous les enseignants peuvent participer au mouvement et demander une mutation. Il est alors possible de faire de 1 à 30 voeux. Vous ne devez donc en aucun cas solliciter votre propre poste parmi vos vœux (sauf en cas de mesure de carte scolaire).

  • 1er cas : vous obtenez satisfaction : vous devenez alors titulaire à titre définitif de votre nouveau poste (à condition de remplir les conditions éventuellement exigées, par exemple pour une direction ou un poste spécialisé).
  • 2nd cas : vous n’obtenez pas satisfaction : le maintien sur le poste actuellement occupé est automatique. Il ne sera donc pas possible de participer à la seconde phase.

Pour les collègues nommés à titre provisoire (TP), les victimes d'une fermeture de leur poste et les stagiaires

La participation à la 1ère phase du mouvement départemental est obligatoire. Il est alors possible de faire de 1 à 30 voeux.

  • 1er cas : vous obtenez satisfaction : vous devenez alors titulaire à titre définitif de votre nouveau poste (à condition de remplir les conditions éventuellement exigées, par exemple pour une direction ou un poste spécialisé). La nomination sur un poste de direction impose, par exemple, d'être inscrit sur la liste d'aptitude des directeurs. Sans cette inscription, vous pouvez obtenir ce poste au mouvement mais à titre provisoire, c'est-à-dire uniquement pour l'année scolaire à venir.
  • 2nd cas : vous n’obtenez pas satisfaction : vous restez sans poste et vous devrez participer à la phase d'ajustement du mouvement, en juin. Vous aurez à nouveau la possibilité de formuler de 1 à 30 voeux, avec notamment les compléments de temps partiels et décharges de direction.