Le second mouvement

INFOS DE DERNIÈRE MINUTE : CLIQUEZ ICI

Qui participe au 2nd mouvement ?

  • Obligatoirement : les enseignants restés sans poste à l'issue du 1er mouvement.
  • Obligatoirement : les enseignants victimes d’une mesure de carte scolaire lors de la phase de juin.
  • Conseillé : les enseignants qui sont brigade ou ZIL et qui demandent un temps partiel à 50 % , 78,13 % ou 80 %. Si aucun voeu n'est obenu, le bénéfice du poste de remplçant est conservé.

Calendrier et règles

  • Consulter le calendrier.
  • Consulter les règles.
  • La liste des postes fractionnés : postes 100 %postes 80 %postes 78,13 % - postes 50 % (les postes entiers non fractionnés ne seront visibles que lors de l'ouverture du serveur).
  • ATTENTION : il ne faut postuler que sur les postes correspondant à la quotité travaillée. Les voeux incorrects seront neutralisés.

Les outils mis en place par le SNUipp-FSU 85

  • Le formulaire de suivi syndical : des informations concernant la nature précise des souhaits des collègues étaient demandées dans les formulaires de l’IA avant l’informatisation. Cela ne serait plus possible aujourd’hui ! Alors pour avoir le maximum d’informations et de limiter autant que possible les situations « délicates », les élus SNUipp-FSU 85 mettent à disposition de tous les participants au second mouvement un formulaire vous permettant d’apporter les précisions nécessaires en CAPD : cliquer ici. Ces informations nous permettront d'éclairer l'administration pour tenter de prendre en compte les priorités affichées par chacun. Nous souhaitons que cela réponde aux attentes du plus grand nombre mais bien entendu, comme chaque année, nous savons que certains collègues nommés en dernier le seront dans des circonscriptions non souhaitées et sur des postes très éloignés de leurs aspirations.
  • Un formulaire de mutualisation des informations concernant la nature des postes à pourvoir (niveaux, effectifs...) : cliquer ici.
  • Le tableau de mutualisation est en ligne : cliquer ici (mises à jour régulières durant le mouvement)

Les postes à pourvoir ?

Les postes proposés seront les quelques-uns non pourvus lors de la première phase, tous les postes fractionnés, ceux issus des ouvertures de classes, ceux des collègues quittant tardivement le département (exeat) et ceux libérés par les collègues ayant répondu à un appel à candidature.

  • La liste des jumelages sera effectuée le mardi 6 juin 2017. Contactez-nous pour toute information. Faites remonter à votre IEN, copie au SNUipp-FSU 85, les demandes particulières.
  • La liste des demi-postes bloqués pour les fonctionnaires stagiaires est établie par les services de la DSDEN qui soumettent des postes à chaque IEN de circonscription pour validation et ils écrivent ensuite à chaque enseignant concerné. Consulter la liste.

Fonctionnement du serveur

En cas de poste jumelé, cet intitulé ne concerne qu'une partie du jumelage !! Il faut cliquer sur la loupe (colonne la plus à gauche du tableau avec la liste des postes) pour voir apparaître le détail. Une nouvelle page s'ouvre, "Détail du poste fractionné n°XXX" avec toutes les quotités et toutes les écoles concernées par le jumelage.

Sur certains postes, apparaissent un "complément ZIL" de 0,09, 0,12... Il s'agit du temps nécessaire pour atteindre la quotité correspondante (80%, 78,13%, 100%, ...). 0,05% correspondent à 7 journées de 6h. Ce temps sera assuré par des périodes de remplacement.

Les postes entiers ne présentent pas la loupe dans la colonne de gauche.

Remplissez le formulaire de contrôle 2nd mouvement !

Comment participer ?

Suite au groupe de travail du 6 juin, l'IA publiera la liste des postes à pourvoir : le SNUipp-FSU 85 a obtenu qu'un document soit diffusé avant l'ouverture du serveur (normalement le 9 joint), afin de permettre de préparer son mouvement en voyant clairement tous les postes.

À partir du 12 juin 14h, chaque collègue pourra faire au maximum 30 vœux (saisie dans I-Prof comme pour le mouvement principal). Consulter le fonctionnement en cliquant ici.

La CAPD de la seconde phase du mouvement se déroulera le lundi 3 juillet.

Comment fonctionnement les affectations du 2nd mouvement ?

L’étude des vœux de ce mouvement se déroulera donc en plusieurs étapes successives.

  • Phase d’affectation à partir des vœux : comme les années passées, par un traitement informatique des vœux saisis en partant du plus fort barème jusqu’au plus petit.
  • CAPD intermédiaire : la CAPD se réunit pour examiner les postes devenus vacants après l'ouverture du serveur (libération suite aux appels à candidature, exeat, disponibilité tardive, démission...)
  • Phase d’affectation d’autorité par la DASEN : à l’issue de la première étape, informatique, il reste des postes non demandés et des enseignants n'ayant eu satisfaction pour aucun de leurs voeux. Chaque classe devant avoir un enseignant, les derniers postes non pourvus seront attribués d’autorité, dans l’ordre du barème du plus fort au plus petit, quelle que soit la nature du poste et la circonscription. Le SNUipp-FSU 85 a demandé que les futurs T1 soient affectés avant l'été, sans pour autant bénéficier d'un blocage de poste qui réduit le mouvement des enseignants. La phrase suivante a été ajoutée pour les règles de la seconde phase de juin, lors des affectations d'autorité : À l’issue du traitement informatique de l’ensemble des voeux, seront affectés en priorité les futurs T1 dans l’ordre du barème décroissant. Puis les enseignants restés sans poste dans l’ordre décroissant des barèmes. Lors de cette dernière étapde, le SNUipp-FSU 85 exige systématiquement que plus le barème est élevé, plus le vœu doit s’approcher des souhaits formulés de l’enseignant.
  • La gestion des temps partiels au 2nd mouvement : cliquer ici.

Mais quelle est la tactique du mouvement complémentaire ?

Attention : malgré les interventions du SNUipp-FSU 85, le changement de règle est défavorable pour les plus gros barèmes.
En effet, lors de l'étape manuelle, ce sont eux qui sont les premiers positionnés d’autorité sur les postes que personne n’a souhaité (postes attribués aux plus petits barèmes jusqu’en 2011).
Il s’agit généralement de postes ASH (EREA, Alouette, Buissonnets, SEGPA), classes uniques, petites écoles 2 ou 3 classes dont directions et enfin les secteurs de Chantonnay et Fontenay.
Les années précédentes, les plus forts barèmes pouvaient ne faire que 3 ou 4 vœux et être quasi assurés d’y être nommés. Dans le cas contraire, ils ne prenaient pas le risque d’être envoyés à l’autre bout du département. Certains faisaient même le choix de ne demander qu’un poste voire aucun afin d’être nommés au 3ème mouvement sur des postes beaucoup plus intéressants (carte scolaire de rentrée, derniers exéats).
Attention, car faire ce choix aujourd’hui est une prise de risques importante et chacun aura donc à élargir au maximum sa liste de vœux (maxi 30) s’il souhaite obtenir satisfaction et éviter au maximum la nomination d’autorité.
Cette épée de Damoclès pèse moins sur la tête des collègues avec un petit barème, mais nous pensons qu’un nombre très important d’entre eux ne sera affecté que sur des brigades départementales chargées de remplacement.