DIRECTEURS

CAS DES DIRECTEURS

  • C'est le directeur dont l'ancienneté sur le poste de direction de chacune des écoles concernées est la plus importante qui est réaffecté sur la direction de la nouvelle école (ou école fusionnée ou RPI concentré), sauf si elle atteint dix classes et plus et devient par conséquent soumise à entretien.
  • Les directeurs ne pouvant être réaffectés sur ce poste de direction se verront proposer :
  1. soit un autre poste de direction dans la mesure du possible (du même groupe ou à défaut d'un autre groupe)
  2. soit un poste d'adjoint dans la nouvelle école (ou école fusionnée ou RPI concentré) si leur ancienneté dans l'école d'origine le permet, ou dans une autre école.

FERMETURE D'UN POSTE OU D'UNE ECOLE AU SEIN D'UN RPI DISPERSE, OU FERMETURE DU RPI

Seuls les enseignants, adjoints et directeurs, des écoles concernées par les fermetures sont réaffectés. Les adjoints sont réaffectés selon la procédure indiquée dans la rubrique « adjoints » et le directeur est réaffecté sur un poste de direction dans la mesure du possible (du même groupe ou à défaut, d’un autre groupe) ou sur un poste d’adjoint.

DIRECTIONS D'ECOLE DEUX CLASSES

  • Lorsqu'une fermeture intervient dans une école à deux classes, c'est l'enseignant nommé sur le poste d'adjoint qui est touché par la mesure.
  • Il peut se voir proposer en réaffectation le poste de chargé d'école si le directeur ne souhaite pas y être réaffecté.