NOUVEAUTES

Recrutement dispositifs spécifiques "plus de maîtres que de classes" et "Liaison écoles-collèges"

  • Les dispositifs spécifiques sont accessibles au mouvement principal à titre définitif. Pour ces deux dispositifs,  un vivier de personnes ressource va être constitué. Les enseignants souhaitant y être intégrés seront reçus en entretien début avril 2017 auprès d'une commission départementale.
  • Les modalités d'inscription sont précisées dans une note publiée sur le PIAL.
  • Les personnels retenus pourront solliciter tout poste relevant du dispositif au titre duquel ils ont été inscrits et seront départagés au barème.
  • Fermeture d'un poste d'adjoint au sein d'une école où est implanté l'un de ces dispositifs :l'enseignant nommé sur le dispositif ne peut être concerné par la mesure de fermeture.
  • Fermeture du dispositif :en cas de fermeture du dispositif, la même procédure concernant les postes "adjoint" sera appliquée pour déterminer l'enseignant à réaffecter.

Scolarisation spécifique des élèves de moins de trois ans

  • Ces postes apparaissent dans la liste des postes sous la nature de support « TRS » (titulaire de secteur) accompagnée de la mention « classe passerelle ».
  • Les candidats sont départagés au barème et nommés à titre définitif.

Psychologue scolaire

  • Le décret 2017-120 du 1er février 2017 porte création d'un corps de psychologues de l'éducation nationale.
  • Les postes de psychologue scolaire seront pourvus lors d'un mouvement propre à ce nouveau corps et ne paraissent donc plus dans la liste des postes vacants.

Recrutement ULIS collèges/lycées et enseignants référents

  • Les postes ULIS en collège et en lycée ainsi que les postes d'enseignant référent de la Meuse peuvent être pourvus par des enseignants du premier degré issus du département.
  • Le recrutement sur ces postes s'effectue hors mouvement, par le biais d'un appel à candidature publié sur le portail intranet académique lorrain (PIAL). En conséquence, ils ne figurent plus dans la liste des postes mis au mouvement.
  • Les candidats seront reçus par une commission en entretien préalable.

Accès aux postes langues vivantes

  • Tout enseignant du premier degré est susceptible d'enseigner une langue vivante étrangère.
  • Les postes fléchés langues vivantes sont accessibles à tous les enseignants, même s'ils ne possèdent pas d'habilitation.
  • Les affectations obtenues dans le cadre du mouvement principal seront prononcées à titre définitif.
  • L'affectation sur ces postes s'effectuera selon l'ordre prioritaire suivant :
  1.  les enseignants titulaires d'une habilitation définitive dans la langue vivante concernée
  2.  les enseignants titulaires d'une habilitation provisoire
  3.  les autres enseignants qui, en émettant un voeu sur poste langue, déclarent posséder les compétences requises et s'engagent, en cas de nomination sur le poste, à enseigner la langue avec échanges de service dans l'école si nécessaire. Attention : les enseignants qui ne seraient pas en mesure de répondre à ces impératifs ne doivent en aucun cas formuler ce type de voeu. Ils ne pourraient en effet être maintenus sur le poste.
  • Les enseignants titulaires d'un poste dans une école qui sollicitent un poste fléché au sein de cette même école sont nommés prioritairement aux candidats extérieurs dès lors qu'ils détiennent les compétences requises. Ils conservent l'ancienneté qu'ils ont acquise sur le poste d'origine.
  • Un enseignant nommé sur poste fléché ne peut être concerné par une mesure de carte scolaire, sauf s'il existe dans l'école un autre enseignant habilité dans la même langue vivante ou déclarant détenir les compétences requises qui s'engage par écrit à accepter une nomination en réaffectation prioritaire sur le poste langue. Si cette condition n'est pas remplie, l'enseignant titulaire du poste langue ne peut être touché par la mesure de carte scolaire.