Comment faire son mouvement ?

Dans tous les cas, prenez contact avec l’école pour obtenir des renseignements précis sur le poste.

Principe :

  • Classer impérativement ses vœux par ordre de préférence.
  • Ne pas tenir compte du fait que le poste soit vacant ou susceptible de l’être ;
  • Ne pas tenir compte de son propre barème ;
  • TOUJOURS demander un poste que l’on désire absolument, même si l’information qu’il ne sera pas libéré circule.

On n’obtient que les postes que l’on a demandé.

Le choix se fait dans l’ordre où on les a classés.

ex : si je place en premier le poste X parce qu’il paraît plus accessible avec mon barème, je risque de rater le poste Y que je préfère. Si je fais l’inverse je place Y avant et que je ne l’obtient pas, je conserve les mêmes chances d’être nommé sur le poste X.

1 - Classer les postes par ordre de préférence :

Comment est désigné un enseignant sur un poste ?

  1. Tous les enseignants ayant demandé ce poste sont classés dans l’ordre des barèmes (et priorités) quel que soit le rang du vœu de chacun.
  2. Le premier de la liste obtient le poste, s’il n’a pas obtenu de poste dans ses vœux précédents.
  3. S’il a déjà obtenu un poste, on passe au suivant dans la liste des candidats et on recommence la même opération.

Donc dans tous les cas il faut ranger les postes dans l’ordre de vos préférences car vos vœux seront regardés dans cet ordre.

2 - Ne choisir que des postes que vous souhaitez :

A l’issue du mouvement, on ne peut pas refuser un poste que l’on a demandé.

Il est donc important de se renseigner sur les conditions du poste :

  • niveau(x) de classe si possible et effectifs ;
  • conditions d’exercice : classes isolées (les écoles sont parfois réparties en plusieurs lieux), obligations (cantines, études du soir, fêtes...) ;

3 - Les postes de directeurs :

  • Ils sont attribués en priorité aux enseignants inscrits sur la liste d’aptitude (valable 3 ans),
  • Un collègue faisant fonction nommé à titre provisoire au mouvement de l’année précédente et inscrit sur la liste d’aptitude a une priorité absolue sur le poste s’il le demande en premier.
  • Un collègue faisant fonction nommé à titre provisoire au mouvement de l’année précédente a une priorité sur le poste s’il le demande en premier après les collègues inscrits sur la liste d’aptitude.

Ainsi, des postes paraissent vacants mais risquent d’être pris par les collègues qui les occupent.

4 - La répartition des classes :

Elle est décidée en conseil des maîtres en fin d’année pour l’année suivante quand on connait les effectifs. Lorsqu’on obtient un poste d’adjoint, on l’obtient sur l’école, il n’est pas attaché à une classe sauf mention spécifique : Clis, Regad, Animation soutien...

Dans une école primaire (maternelle et élémentaire), les postes sont étiquetés maternelle ou élémentaire dans le mouvement mais cela n’a aucune valeur pour la répartition des classes.

Il faut :

  • se renseigner sur le niveau susceptible de se libérer (il n’est pas toujours facile de répondre à cette question).
  • Lorsque dans une école deux postes d’adjoints apparaissent l’un étiqueté maternelle, l’autre élémentaire il faut demander les deux pour multiplier ses chances.
  • Ce n’est pas parce que vous serez nommé(e) sur un poste étiqueté maternelle ou élémentaire que vous obtiendrez ce niveau.

5 - Nomination :

Nomination à titre définitif :

  • Elle permet de rester plusieurs années dans une même école. Elle ne peut être remise en cause que par une fermeture de poste.
  • On ne peut être nommé(e) à titre définitif que sur des postes paru au 1er mouvement (Tous les enseignants titulaires peuvent donc les demander). Si
  • un poste n’est pas pourvu au 1er mouvement, il sera attribué à titre définitif au second mouvement.
  • Être nommé(e) à titre définitif donne de la stabilité, mais n’autorise la participation qu’au 1er mouvement les années suivantes.

Nomination à titre provisoire :

  • On est nommé(e) pour l’année scolaire, on ne bénéficie d’aucune priorité pour l’année suivante (sauf exceptions voir barème départemental).
  • On participe obligatoirement au mouvement l’année suivante.

6 - Les postes fractionnés :

- Les postes de TRS (titulaire remplaçant secteur)

  • Ils sont attribués dès le 1er mouvement à titre définitif sur des compléments de service de directeurs déchargés à 1/2 temps.
  • L’autre partie du mi-temps peut varier chaque année.
  • Malgré l’intitulé de leur poste, ces collègues ne sont pas des remplaçants. Ils complètent des services arrêtés dès le début de l’année scolaire.

Les autres postes fractionnés ne paraissent qu’au deuxième mouvement.

  • On ne peut être nommé qu’à titre provisoire.
  • L’année suivante, il n’est pas forcément identique (répartition des compléments de service).

Si on est titulaire de son poste, nommé à titre définitif, on ne peut pas avoir accès à ces postes qui ne paraissent qu’au second mouvement.

7 - Attendre le 2ème mouvement ?

  • C’est une possibilité, mais c’est aussi courir le risque d’être nommé d’office si l’on obtient pas de poste à l’issue de ce second mouvement.
  • Il faut utiliser le maximum de possibilités, 30 vœux, pour augmenter ses chances surtout lors de la seconde phase.
    - En fin de seconde phase si l’on a pas obtenu de poste, un poste vous sera attribué soit fin juin (postes restés vacants), soit au moment de la rentrée de septembre.
    - Ces postes sont attribués dans l’ordre du barème, on ne peut pas « passer son tour ».