Principe général du mouvement

Le mouvement est dit "à l'aveugle".

C'est à dire que l'on ne connaît pas les collègues qui ont l'intention de participer, donc de libérer leur poste.

Seuls apparaissent une mention "vacant" les postes pour les postes à pourvoir.

Cela signifie que tous les postes peuvent être demandé, car tous peuvent se libérer par le jeu du mouvement.

Pour les collègues titulaires d'un poste à titre définitif (TD) et participant au mouvement :

Ils ne peuvent participer qu'à la première phase du mouvement

En cas de non satisfaction au mouvement, le maintien dans l'école est automatique pour les enseignants affectés à titre définitif.

Vous ne devez donc pas solliciter votre propre poste parmi vos vœux. Ssauf en cas de mesure de carte scolaire, un autre collègue de l'école peut libérer son poste.


1er cas : ils obtiennent satisfaction.

Ils deviennent alors titulaires à titre définitif de leur nouveau poste.

2nd cas : ils n’obtiennent pas satisfaction.

Ils restent donc titulaires à titre définitif de leur poste actuel.


Pour les collègues nommés à titre provisoire (TP) et les PE stagiaires titularisés (ou non) en fin d'année :

1er cas : ils obtiennent satisfaction.

Ils deviennent alors titulaires à titre définitif de leur poste si la nature du poste le permet. Certains postes nécessitent une qualification particulière pour être nommé à titre définitif (Directions, CLIS, SEGPA...).

La nomination sur un poste de direction impose, par exemple, d'être inscrit sur la liste d'aptitude des directeurs. Sans cette inscription, vous pouvez obtenir ce poste au mouvement mais à titre provisoire, c'est-à-dire uniquement pour l'année scolaire 2014 / 2015.

2nd cas : ils n’ont pas d’affectation à l’issue du mouvement.

Ils ont une nouvelle saisie de voeux à faire entre le 11 juin 2014 et le 17 juin 2014 (minuit).

La procédure est identique à celle de la première phase.

Attention pas d'accusé de réception, il faut donc bien enregistrer ces voeux, puis compléter sa fiche de suivi syndical