Les étapes du mouvement

Le mouvement départemental se déroule en deux phases principales plus deux autres d'ajustement.

Les participants émettent des voeux par le biais d'Iprof via ETNA lors des deux principales phases. Le nombre de voeux est limité à 30 à chaque phase.

Les phases d'ajustement se déroulent fin août et après la rentrée pour les enseignants qui n'ont pas obtenu de poste au mouvement. Les postes à pourvoir sont proposés aux collègues dans l'ordre du barème. Les enseignant y sont affecté à titre provisoire (pour l'année scolaire).

On ne peut pas refuser un poste sur lequel on est nommé.

PREMIERE PHASE :

Ne sont attribués que des postes à titre définitif (nomination à TD) :

Toutefois, on peut être nommé à titre provisoire sur un poste dont on ne remplit pas toutes les conditions pour l'occuper (ex : directeur).

  • directeurs,
  • adjoints,
  • conseillers pédagogiques,
  • maîtres formateurs,
  • enseignants spécialisés (CLIS, ULIS, SEGPA, IME, RASED...)
  • Psychologues scolaires,
  • Titulaire Remplaçant Secteur (TRS) : ce sont les collègues qui font les décharges de service des directeurs à 1/2 temps (à partir de 10 classes). Ils ne sont chargés d'aucun remplacement.

Les postes sont attribués en fonction du barème départemental à l'exception de certains que l'IA soumet à conditions contre l'avis des représentants du personnel.

Postes présentant des conditions particulières de recrutement

Postes de directeurs d'école

1 - Accès des enseignants nouvellement habilités aux fonctions de directeurs d'école
Les enseignants inscrits sur la liste d'aptitude directeurs (liste validée en CAPD) peuvent solliciter un poste de direction.
2 - Formation des directeurs nommés dans l'emploi à la rentrée 2017
Les adjoints et chargés d'école, nommés dans l'emploi de directeur au mouvement 2017, suivent, préalablement à leur prise de fonction, une formation de trois semaines à l'I.U.F.M. de LAVAL en juin 2017 et deux semaines au cours de l'année 2017/2018.

Postes nécessitant des compétences particulières

  • Enseignant de la classe relais*
  • Enseignant pour enfants malades (1/2 hôpital 1/2 service d’assistance pédagogique à domicile - SAPAD)*
  • Enseignant référent pour la scolarisation des élèves handicapés*
  • Coordonnateur commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées
  • Directeur en école REP + (réseau d’éducation prioritaire)
  • Animateur informatique
  • Animateur sciences
  • Enseignant dispositif « accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans »
  • Enseignant dispositif « plus de maîtres que de classes »
  • Poste allophone (certification complémentaire en français langue seconde, ou cursus universitaire en français langue seconde ; à défaut, certification en français langue étrangère)
  • Enseignant en milieu pénitentiaire : au cours de leur première année d’exercice en milieu pénitentiaire, le personnel reste titulaire de son poste précédent. A l’issue de cette première année, il peut s’il le souhaite ou si le corps d’inspection le juge utile, retrouver son affectation sur ce poste.
  • Animateur informatique
  • Animateur sciences
  • Enseignant dispositif "accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans"
  • Enseignant dispositif "plus de maîtres que de classes"
  • Poste allophone (certification complémentaire en français langue seconde, ou cursus universitaire en français langue seconde ; à défaut certification en français langue étrangère)

Après vérification des compétences des enseignants par une commission, le barème s’applique pour départager les candidats.

Postes à profil

  • Conseiller pédagogique de circonscription*
  • Coordonnateur réseau d’éducation prioritaire (REP +)

 


Après entretien, une commission départementale propose au directeur académique les enseignants dont la candidature a été retenue.

 

SECONDE PHASE :

30 voeux à émettre. Il est important de faire un maximum de voeux afin d'éviter d'être nommé "d'office" sur un poste resté vacant.

Apparaissent à cette phase :

  • Tous les postes qui n'ont pas étaient pourvus lors de la première phase. On peut être nommé à titre définitif sur un de ces postes.
  • Des postes qui ne peuvent pas être attribués à titre définitif (le titulaire ne peut l'occuper cette année)
  • Les postes fractionnés, constitués de compléments de service de collègues travaillant à temps partiel ou bénéficiant d'une décharge.