slider3

La Gironde

La Gironde est le département français le plus étendu en métropole

Il est caractérisé par une grande diversité géographique :
- une grosse agglomération (Bordeaux Métropole, anciennement Communauté Urbaine de Bordeaux) de 750 000 habitants et 28 communes ;
- une composante rurale plus importante que n’importe quel département rural pris séparément avec des zones dites de « rural isolé » dans le Réolais, le Blayais et le Médoc notamment.
- une zone extrêmement attractive sur le plan touristique : le Bassin d’Arcachon.

C’est un département dans lequel les distances sont importantes et les temps de trajet allongés par la coupure de l’estuaire, le franchissement de la Garonne ou le contournement du bassin d’Arcachon.

Sur le plan scolaire

Bordeaux Métropole rassemble une bonne moitié des postes en élémentaire et maternelle dans des écoles de moyenne importance, entre 5 et 12 classes pour la plupart.

Dans les secteurs ruraux, beaucoup d’écoles regroupent des classes maternelles et élémentaires sous la même direction. Il n’y a presque plus de classes uniques. La plupart des écoles à une classe ou 2 classes font partie d’un RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) et rassemblent les élèves d’un seul cycle (78 RPI sur 226 communes).

Le département comprend 156 écoles classées en REP (31 réseaux) dont 20 en REP+ (3 réseaux) :

- REP : Bordeaux (Grand Parc), Coutras (Henri de Navarre), Sainte-Foy-la-Grande (Élie Faure), Bègles (Pablo Neruda), Bordeaux (Jacques Ellul, Édouard Vaillant, Francisco Goya, Leonard Lenoir et Aliénor d’Aquitaine), Cenon (Jean Jaurès et Jean Zay), Floirac (Nelson Mandela), Lesparre (Les Lesques), Pauillac (Pierre de Belleyme), St Yzan de Soudiac (Val de Saye)

- REP+ : Bordeaux (Blanqui), Lormont (Montaigne et Lapierre).

 
Quelques chiffres rentrée 2018

915 écoles (136 en REP, 20 en REP+, 8 écoles orphelines)

78 RPI sur 226 communes
Pour 138 504 élèves

8 000 enseignant-es

Dotation rentrée 2018 : 112 postes
Nous demandons depuis 7 ans un plan de rattrapage de 300 postes supplémentaires pour rejoindre le P/E moyen national et améliorer les conditions d’enseignements: baissa significative des effectifs, maintien des PMQC et du RASED, nombre suffisants de remplaçants...