Les différentes phases

La première phase du mouvement est informatisée.

Les postes sont examinés dans l’ordre indiqué sur la liste établie par le postulant.

Les postes vacants ou libérés au cours du mouvement sont attribués à titre définitif (sauf titres spécifiques requis) au plus fort barème parmi ceux qui les ont sollicités.

Les voeux géographiques sont traités comme un voeu classique et examinés comme tel, au rang où les a placés l’enseignant.
Au sein d’une même zone, dans le cadre d’un voeu géographique, après le barème, c’est la proximité du domicile qui détermine l’obtention du poste.


Lors de la deuxième phase

(juin), des voeux sont saisis et traités comme à la première phase.
Il n’y a plus de possibilité de faire des voeux géographiques.

Dans tous les cas, les éluEs du SNUipp veilleront à l’équité et à la transparence du mouvement

 

Lors de la troisième phase

(fin août/début septembre), aucun voeu n'est saisi. Les collègues seront nommés par ordre décroissant de barème, d'abord sur les postes spécialisés, des directions restées vacantes, s'il y en a, puis sur des postes au plus près de leur domicile.