Comprendre Des documents pratiques pour tout comprendre.

Renoncer à son poste

Parce que l'environnement, l'ambiance, les problèmes relationnels peuvent devenir insupportables et tout à fait néfastes au travail ou à la vie personnelle, il ne faut pas hésiter à dire stop et à repartir sur de bonne bases.

C'est la raison qui a poussé le SNUipp17 à demander à ajouter cette possibilité dans le mouvement départemental et l'a obtenue.

 

La règle :

Un enseignant qui souhaite renoncer à son poste obtenu à titre définitif les années précédentes, peut, en amont du mouvement, envoyer sa demande à la direction des personnels (DIPER) avant l'une des deux phases informatisées du mouvement. Si la demande arrive avant le 23 mars, le poste sera mis vacant au 1er mouvement. Si la demande arrive avant le 29 mai, le poste sera mis vacant au 2nd mouvement.


Il devra alors participer à la totalité des opérations du mouvement et ne pourra pas retourner sur le poste auquel il vient de renoncer même s’il n’en obtient aucun. Cette décision est irréversible !

En d'autres termes, il se retrouve dans la situation de tous les personnels en poste provisoire. Bien sûr, il bénéficie des points d'ancienneté sur poste s'il est resté plus de 3 ans dans l'école qu'il quitte mais s'il n'obtient aucun de ses voeux à la première phase, il devra participer à la deuxième et même à l'ajustement s'il n'a pas obtenu de poste aux phases informatisées puisqu'il ne retournera pas sur son poste.

 

Pensez à prévenir le SNUipp-FSU 17 afin que l'on puisse contrôler que la demande a bien été prise en compte.

Si vous souhaitez d'autres informations ou ne savez pas si c'est la bonne décision à prendre, n'hésitez pas à venir nous rencontrer pour en discuter.

site de la DSDEN