slider3

LES PHASES DU MOUVEMENT

Première phase

Lors de cete phase, les postes sont examinés dans l’ordre indiqué sur la liste de voeux établie par le postulant. Les affectations sont prononcées majoritairement «à titre définitif.»
Les postes vacants ou libérés au cours du mouvement sont attribués à titre définitif au plus fort barème parmi ceux qui les ont sollicités.
Certaines affectations sont prononcées «à titre provisoire».
C’est le cas sur les postes spécialisés restés vacants, si vous en avez inscrits dans vos voeux, sans avoir le diplôme correspondant. Attention, c’est l’ordre des voeux qui est prioritaire. Ainsi, une nomination «à titre provisoire» peut intervenir même si un des voeux suivants pouvait être obtenu «à titre définitif».

Seconde et troisième phase

Ces phases du mouvement concernent les collègues restés sans poste à l’issue du premier mouvement ainsi que les personnels intégrés par inéat courant juin. Depuis 2016, il y a une nouvelle phase de formulation de voeux pour la phase d'ajustement de juin.
Les postes proposés à ces stades du mouvement, proviennent de supports:

- restés vacants à l'issue du premier mouvement

- libérés provisoirement: c'est notamment le cas pour des congés formation, les couplages de temps partiel, les collègues exerçant en délégation rectorale sur un autre poste, les collègues «expérimentant» un poste dans l’ASH, ...

- libérés définitivement: c’est notamment le cas pour des postes libérés par des collègues ayant obtenu leur éxéat, ...

- créés lors des opérations de carte scolaire de juin ou septembre.

A ce stade, la quasi-totalité des nominations sont prononcées à titre provisoire. Néanmoins, les postes restés vacants à l’issue du premier mouvement peuvent faire l’objet d’une nomination à titre définitif.